Bannière numéro 1

Sorties jungle-fishing

Mis en ligne le : à 03h02
324


vote data

Lors de notre dernière session avec Guillaume (un peu chaotique je l'avoue), nous avons décidé de nous balader au milieu des ronces...
Les rivières sont en crue, il pleut et le terrain est glissant mais nous décidons quand même d'aller à la pêche !


Le lundi 11 Août 2014 - après-midi


Je décide de me lancer seul en forêt le long d'un bout de rivière que je n'ai pas l'habitude d'arpenter.
Un secteur pas trop pêché mais qui demande des efforts de logistique et un minimum de connaissances dans la pratique de la randonnée.

Forêt - 1Forêt - 2

J'arrive à me frayer un passage et j'aperçois enfin la rivière.
Au bord de l'eau

Je pêche pendant près d'une heure sans relâche mais rien, pas une touche, pas l'ombre d'un fish !
En même temps, après une semaine de pluie : l'eau court fort et elle est très teintée...

Puis j'aperçois la silhouette d'une brème proche du bord. Je lance à l'autre bout de la rive puis en arrivant proche de ladite silhouette, je ressens une légère "tape" dans la canne, je ferre et le combat commence.

Ferrage !Chouette, pas capot !

Le poisson, jouant du courant me donne quand même du fil à retordre mais après quelques minutes, je le tiens enfin.
Belle brème - 1Belle brème - 2 Une belle brème

Après un retour laborieux vers la voiture, l'après-midi se finira ainsi.


Le mardi 12 Août 2014


Le lendemain matin, le réveil sonne. Il est 5h30, je me lève et me prépare pour aller à la pêche. En effet, j'ai rendez-vous avec Guillaume pour explorer un autre bout de rivière que nous ne connaissons pas...

Après plusieurs allers-retours dans le but de trouver un emplacement pour ne pas se garer trop loin de la rivière, nous arrivons enfin au bord de l'eau.
Il est sept heures, l'eau est marron et elle court toujours à toute allure! Ce n'est pas grave, on est là pour passer du temps au bord de l'eau peu importe les conditions.

Nous sommes tous les deux équipés en medium light (cannes 7-21 g, tresse 15/100 et bas de ligne fluorocarbon 30/100) dans le but de prendre de la perche, du chevesne voire même du brochet.

Nous prenons quelques perches d'entrée de jeu puis voilà que Guillaume ferre un poisson dans une zone de calme juste à coté du courant.

Guillaume ferre un poisson dans le courant - 1

Sa canne se plie en deux ! Le poisson se sert du courant pour tenter de nous échapper mais au bout de quelques minutes de combat acharné, on l'aperçoit enfin !

<< C'est un brochet ! >> me dit Guillaume.

Moi, je ne sais pas pourquoi mais j'étais persuadé qu'il s'agissait d'une belle truite au vu des rushs dans le courant.
Enfin, bref :
Guillaume ferre un poisson dans le courant - 2

Lors du trajet retour, Guillaume ferre de nouveau un brochet mais d'une taille plus modeste puis nous rejoignons les voitures car il commence sérieusement à pleuvoir.
En attendant que la pluie se calme, nous profitons d'une petite pause bien méritée.
Une demi-heure plus tard la pluie tombe toujours mais comme nous n'avons plus trop de temps, nous décidons de nous remettre en marche pour aller cette fois-ci de l'autre côté.

Nous arrivons à une embouchure entre la rivière et un ruisseau. Quelques lancés ici et là puis Guillaume sort une perche de taille moyenne; vient à mon tour : j'en ferre une du même calibre.

Guillaume fait un petit brochet :
Guillaume ferre un brochet

Puis nous suivons la rivière mais le terrain devient de moins en moins praticable. C'est à partir de là que les choses se sont compliquées...

Nous arrivons face à un pont qu'il va falloir franchir dans l'eau car haut dessus se trouve une double voie de chemin de fer. Le problème est que la configuration du fond est en "U" et nous n'avons plus pied. Du coup, nous avons dû longer une petite marche de trente centimètres le long du pont.

Pont - 1 Pont - 2

Une fois l'épreuve du pont passée, voilà enfin un décor qui nous convient :
Ruisseau - 1 Guillaume aperçoit une truite filant à toute allure sûrement à cause du bruit qu'on faisait...Ruisseau - 2

Puis plus rien...

Au bout d'une heure de prospection non fructueuse, nous décidons de rentrer.
Traumatisés par l'épreuve du pont, nous passons haut dessus. Arrivé de l'autre côté, c'est la dégringolade dans le ballast...
Pont - 3

Nous ferons quelques lancés lors du retour mais rien de concluant.
Une session difficile à cause des conditions météo et de la difficulté du terrain mais toujours un plaisir de se retrouver au bord de l'eau.







Yann FAGES

Au sujet de l'auteur

Yann, 29 ans : pêcheur en grande partie aux leurres, pratiquant plusieurs techniques pour une pêche exclusivement raisonnée. J'ai commencé la pêche sportive il y a quelques années maintenant et je ne m'en lasse pas. La pêche, c'est une passion.